Après l’Inde, Umanu poursuit ses actions en Afrique, au Burkina Faso. Un partenariat est signé avec APSAO.

L’association Umanu apporte son soutien à l’association pour le secours et l’aide à l’orphelin (APSAO) située dans le nord du Burkina Faso. 

Ce soutien entre dans le cadre d’un partenariat entre les deux associations et répond à la volonté d’Umanu d’agir face à l’urgence sanitaire et sécuritaire. Les bénéficiaires des actions d’APSAO qui habitent majoritairement dans le nord du Burkina sont en proie aux attaques terroristes en sus de la crise sanitaire et économique liée à la COVID-19. Ces fléaux impactent considérablement le quotidien de la population de cette région burkinabè y compris la scolarisation des enfants. Les populations assistent impuissamment à la déscolarisation de leurs enfants, faute de moyens financiers et matériels.

Umanu, déjà présente en France, où elle a été fondée, et en Inde depuis bientôt quatre ans, base ses jumelages sur un programme pédagogique et la création d’un jardin.  650 enfants sont déjà impliqués. Umanu mène des actions autour de trois axes majeurs :

  • Le volet humanitaire : avec ses jardins jumelés, elle arrive à toucher les populations les plus défavorisées, dont certains enfants en situation de handicap en vue de leur insertion professionnelle et sociale ;
  • Le volet environnemental : elle mène des actions de sensibilisation sur le développement durable et le respect de l’environnement par la création de jardins autonomes et d’ateliers in-situ ;
  • Le volet sociétal : elle contribue à l’éducation des jeunes et promeut l’égalité des chances et c’est dans ce cadre que s’inscrit son partenariat et son soutien à APSAO au Burkina Faso.

Umanu a apporté une aide d’un peu plus de cinq cent milles franc CFA (500 000 FCFA) qui a permis à plus d’une cinquante d’ élèves d’être équipés en fournitures scolaires afin de pouvoir reprendre sereinement le chemin de l’école et aussi d’entretenir leur jardin scolaire.

Les bénéficiaires de cette aide  qui sont scolarisés au collège et au lycée, avec une tranche d’âge compris entre 10 et 20 ans, ont manifesté leur reconnaissance à Umanu lors de la cérémonie de remise des fournitures scolaires. Le président de l’association APSAO a également exprimé sa satisfaction en ces mots « ce soutien permet aux élèves de bien commencer les cours grâce aux fournitures octroyées par Umanu et de participer à la protection de l’environnement à travers le jardin scolaire .»

Umanu entend renforcer ce partenariat et dès que possible lancera des ateliers sur place, animés par des bénévoles de l’association français et burkinabés.